Un écran anti-projection (EAP) est destiné à des personnes ne présentant pas de symptôme clinique d’infection microbiologique et n’étant pas en contact avec des personnes présentant de tels symptômes. Les écrans anti-projection ne sont pas des équipements de protection individuelle (EPI). Il convient de s’assurer que dans la situation prévue d’utilisation de l’EAP, le port d’un EPI n’est pas imposé par la réglementation. Un EAP ne remplace pas un EPI. L’écran anti-projection protège les autres ainsi que l’environnement de l’utilisateur, notamment contre les projections de gouttelettes de salive et les postillons émis par l’utilisateur. Il ne protège pas contre les aérosols en suspension dans l'air. Il a également pour vocation de couvrir la zone du visage contre tout contact accidentel avec les mains. Le présent document spécifie les exigences minimales de performance des EAP et donne des recommandations sur les matériaux identifiés comme adéquats pour la fabrication des EAP ainsi que leurs modèles de conception. Les méthodes d’évaluation appropriées sont également fournies. Le présent document contient des recommandations de conception et d’usage pour une fabrication industrielle en série pouvant être réalisée par des non-spécialistes de la conception d’EAP. Il vient en référence pour les fabricants potentiels de ces dispositifs.

IMPORTANT : L’écran anti-projection n’est pas soumis à une évaluation de conformité obligatoire par des organismes notifiés ou laboratoires. Sa conception selon les règles de l’art, sa fabrication et le contrôle de qualité de sa production restent de la responsabilité du fabricant.

 

AVERTISSEMENT : L’écran anti-projection n’exonère absolument pas l’utilisateur de l’application des gestes barrières complétée par le port d’un masque et la mesure de distanciation physique qui sont toutes les deux essentielles.

 

Choisir un écran anti-projection

Pour choisir un écran anti-projection il est important d’être vigilant sur les points suivants :

a/ S’assurer de la fiabilité du dispositif de maintien et le point de serrage au niveau de la tête. Il faut éviter tout risque de démontage accidentel, notamment si vous êtes amené à utiliser des machines ou des outils portatifs vibrants, les vibrations pourraient affaiblir les fixations de l’écran anti-projection.

b/ Vérifier la compatibilité de la taille de l’écran anti-projection avec le port des lunettes.

c/ Opter pour un écran anti-projection léger et confortable avec une bonne répartition de la charge sur la tête.

d/ Choisir un écran anti-projection permettant tous les mouvements normalement exécutés et réduisant au minimum toute sensation de gêne et d’inconfort.

e/ Vérifier que les matériaux utilisés pour la fabrication du dispositif de retenue (serre-tête) et ses composants ne présentent aucun danger pour son porteur (matériaux susceptibles de déclencher une allergie ou d'engendrer une irritation de la peau).

f/ Privilégier une visière couvrant la surface la plus large, notamment au niveau latéral et au niveau du cou.

g/ Vérifier la bonne qualité de la transparence, l'étanchéité à la projection de gouttelettes, et la bonne qualité optique.

h/ Recommandations quant au port d’un masque : lorsque l’EAP est porté en complément d’un masque, le porteur doit s’assurer que le positionnement correct de l’EAP, notamment la zone de couverture du visage, n’est pas modifiée par le port du masque.

i/ Recommandation en cas de port prolongé : avant d’éviter la formation de buée, privilégier un EAP équipé d’une visière antibuée, ou un EAP permettant une bonne circulation d’air entre la visière et le visage. 6.3. Laver ou désinfecter un écran anti-projection avant première utilisation Avant la première utilisation de l’EAP, il faut effectuer le nettoyage et la désinfection éventuelle préconisés par le fabricant.

 

 

Extraits: 

6.4. S’équiper d’un écran anti-projection Pour être efficace, l’écran anti-projection doit être correctement utilisé et il convient de suivre la notice d’instruction du fabricant. Pour cela, il est conseillé de le porter en respectant les étapes suivantes : a/ Se laver les mains à l’eau et au savon ou exercer une friction avec une solution hydroalcoolique avant toute manipulation de l’écran anti-projection. b/ Lors d’une réutilisation de l’écran anti-projection, s’assurer que celui-ci a bien été lavé au préalable selon les recommandations du paragraphe

6.5. c/ Repérer le haut de l’écran anti-projection. d/ Placer l’écran anti-projection devant le visage et adapter le dispositif de maintien sur la tête en le tenant par le dispositif de maintien.

6.5. Retirer un écran anti-projection Pour ne pas être contaminé lors du retrait de l’écran anti-projection, il doit être correctement retiré et isolé, soit pour être jeté, soit pour être lavé. Pour cela, il est recommandé de :

a/ Retirer l’EAP en le tenant par le dispositif de maintien en évitant au maximum les contacts avec le nez, les yeux ou la bouche.

b/ Le cas échéant, retirer ses gants de protection.

c/ Le cas échéant, retirer le masque ou tout autre EPI.

d/ Se laver les mains à l’eau et au savon ou exercer une friction avec une solution hydroalcoolique.

6.6. Laver, sécher et ranger un écran anti-projection a/ Appliquer les consignes de nettoyage (lavage et séchage) fournies par le fabricant : les produits à utiliser, chiffon doux, la température de l’eau, le nombre de lavages possibles, etc. b/ S’assurer que l’écran anti-projection et ses composants n’ont pas été dégradés. c/ Le ranger si possible dans un contenant (sac tissé...) ou un espace isolé, pour le protéger des rayures et d’une contamination éventuelle.

6.7. Jeter un écran anti-projection L’EAP doit être remplacé selon les instructions du fabricant ou quand le produit ne répond plus à son usage prévu. Les écrans anti-projection doivent être jetés dans une poubelle munie d’un sac plastique (de préférence avec couvercle et à commande non manuelle). Voir Figure 9. Un double emballage est recommandé pour préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur, lors de la collecte. L’EAP doit être considéré comme un déchet d’ordure ménagère après nettoyage. Guide d’exigences minimales, d’évaluation, de confection et d’usage Entretien et durée d’utilisation d’un écran anti-projection L’EAP doit être lavé à l’eau savonneuse ou tout autre produit de nettoyage compatible avec le matériau de la visière recommandé par le fabricant à chaque fois qu’il est déposé. Lors d’un port prolongé, l’écran anti-projection ne peut servir plusieurs fois que s’il est retiré selon les consignes, stocké provisoirement ou suspendu pour éviter le plus de contacts possibles, et s’en rééquiper selon les consignes. Il convient de retirer l’EAP en cas de signes de fatigue visuelle ou d’inconfort au port de ce dernier. La durée de port doit être conforme à la notice d’information si existante.

6.9. Rappel des consignes sanitaires Les consignes sanitaires sont présentées sur le site du Ministère de la Santé et disponible via le lien suivant : https://solidarites-sante.gouv.fr/ Usage d’un écran anti-projection : ce qu’il faut éviter et ce qui est recommandé ! La liste suivante comprend des exemples d’utilisation d’un écran anti-projection qu’il faut éviter et qui est nourrie des retours d’expériences recensés, ainsi que des recommandations : - Ne pas utiliser pour remplacer un EPI. - Ne pas utiliser lors de la pratique de sports de contact. - Ne pas utiliser lors de travaux de jardinage, mécanique, électrique... - Ne pas utiliser à vélo, trottinette, rollers... - Ne pas utiliser comme protection contre les rayonnements solaires. Ne pas utiliser pour une observation directe du soleil. Ne pas utiliser pour se protéger des sources de lumière artificielles. - Non adapté à la conduite automobile et aux usagers de la route. - Ne pas utiliser comme protection contre les projections chimiques, mécaniques, électriques - Ne pas brûler. - Ne pas laisser dans sa voiture en plein soleil. - Utilisation encadrée par un adulte.

Source: EAP Specifications v1.juin2020